Syndicat National des Cadres des Industries Chimiques et Parties similaires

Formation Nouveaux Elus & Mandatés le 7 novembre 2019

Formation Nouveaux Elus & Mandatés le 4 septembre 2019

Formation Nouveaux Elus & Mandatés le 17 juin 2019

Le "Kit d'aide aux élections" est disponible ! S'adresser au SNCC

Pfizer : la CFE-CGC confrontée à une nouvelle technique de transfert de personnel simplifiée

Écrit par THENARD AlainPublié dans Pfizer le

Chez Pfizer ( 1000 salariés en France) ,  la CFE-CGC soupçonne un contournement de la réglementation sur les PSE.

Elle  a été consultée fin 2015 sur un transfert de ressources auquel elle a été obligée de donner son aval compte tenu du fait que ce projet avait été présenté sous la forme avenante de 36 créations de postes dans des Business Units  relevant de l'oncologie et des vaccins. Mais elle s'est aperçue que ce mouvement de créations de postes serait accompagné en mars prochain  d'une vague de suppressions de postes d'un même nombre  chez Pfizer SAS ( 720 salariés) .


Elle en déduit que l'entreprise veut choisir des salariés  pour des postes en se soustrayant à l'application des critères d'ordre de licenciement et à l'obligation de présenter ses projets d'embauche à ses ex-salariés victimes d'un PSE. Si cette technique permet à la RH de se simplifier la vie, elle constitue une entorse à la législation sur les PSE.  Le travail des syndicats sera  de prouver le lien entre les deux projets. 

Une motion a été votée à ce sujet en comité d'entreprise concernant l'obligation de reclassement de Pfizer à proposer les "pseudo" créations de postes aux collègues toujours en reclassement ou qui ont fait valoir leur priorité de réembauchage à la DRH.