Syndicat National des Cadres des Industries Chimiques et Parties similaires

Formation Nouveaux Elus & Mandatés le 7 novembre 2019

Formation Nouveaux Elus & Mandatés le 4 septembre 2019

Le "Kit d'aide aux élections" est disponible ! S'adresser au SNCC

Congé de formation économique, sociale et syndicale

Écrit par THENARD AlainPublié dans La Formation économique, sociale et syndicale le

Si la loi du 5 mars 2014 n'est pas venue réformer la procédure de mise en oeuvre (forme et délai de la demande) et les possibilités limitées de refus ou de report par l'employeur (L3142-13 et R3142-3et suivants), les modalités d'indemnisation du salarié participant à la formation ont été modifiées.

En effet, concernant ce type de congé, la question principale habituelle qui se pose est celle de la rémunération du salarié pendant la durée du congé de formation puisque le maintien de salaire n'est pas de droit (sauf dispositions de la convention collective applicable, accord d'entreprise ou accord de l'employeur)

Avant le 1er janvier 2015, dans les entreprises de dix salariés et plus, l’employeur rémunérait les congés de formation économique, sociale et syndicale dans une certaine limite et selon un calcul complexe (le fameux 0,08 ). Ceci a donc disparu et l'article L3142-8 a été abrogé.

A compter du 1er janvier 2015, les salariés seront indemnisés par un fonds spécifique créé au niveau national (L2135-11 et L2135-9 et suivants) financé par une contribution patronale et une subvention de l’État. Le taux a été fixé à 0,016 % des rémunérations soumises à cotisations versées à compter du 1er janvier 2015 (D2135-34)

En outre, l'abaissement de la durée minimale du congé qui peut être pris en une ou plusieurs fois : chaque fraction doit être au minimum d'une demi-journée (au lieu de 2 jours minimum auparavant)

A noter que le congé de formation économique des titulaires du CE est totalement rémunéré par l'employeur (L2325-44).