Syndicat National des Cadres des Industries Chimiques et Parties similaires

Fermeture du SNCC du 24/12 au 2/01/2019 pour congés

Le "Kit d'aide aux élections" est disponible ! S'adresser au SNCC

Absence injustifiée : le licenciement est-il automatique ?

Écrit par THENARD AlainPublié dans Licenciement pour Motif personnel le

Un salarié qui refuse de venir travailler, sans fournir aucun justificatif (certificat médical), peut être licencié, y compris pour faute grave. Mais l'absence injustifiée autorise-t-elle toujours un licenciement ?

Que risquez-vous si vous ne justifiez pas votre absence ?

Lorsque vous ne vous présentez pas à votre poste de travail, vous devez être en mesure de justifier auprès de votre employeur, dans les délais indiqués dans votre convention collective (le plus souvent 48 heures) la raison de votre absence. Pour cela, vous devez lui envoyer votre arrêt de travail si c'est vous qui êtes malade, ou un certificat médical, si c'est votre enfant qui est malade (congé pour enfant malade).

Si vous ne fournissez pas de justificatif produit par votre médecin à votre employeur, dans les délais imparti, vous manquez à votre obligation contractuelle, et vous risquez donc d'être sanctionné.

Mais quel type de sanction disciplinaire encourrez-vous ?

C'est votre employeur qui décide, en raison de son pouvoir disciplinaire, la sanction qui va être prononcée à votre encontre : elle peut aller du simple avertissement, en passant par une mise à pied disciplinaire (exclusion temporaire de l'entreprise, non rémunérée), et pouvant aller jusqu'au licenciement, y compris pour faute grave (vous privant ainsi de toute indemnité de licenciement).

Parfois, votre absence imprévue peut aussi être liée à un évènement de force majeure, par exemple : à votre retour de congés, le vol de votre avion est annulé suite à une grève, votre voiture est tombée en panne … Dans ce cas, votre employeur ne peut pas vous licencier. Par exemple, il a déjà été jugé qu'un salarié qui reprend son travail à l'issue de ses vacances avec une journée de retard, car sa voiture est tombée en panne, ne peut pas être licencié pour absence injustifiée (Cass. Soc. 22 novembre 1995, n°91-44032).

Afin de prévenir tout litige avec votre employeur et de perdre votre emploi, voici nos conseils :

  • avertissez votre employeur de votre absence le plus en amont possible (appel, sms ou mail par exemple pour l'avertir que vous êtes malade, que vous êtes bloqué à l'étranger car tous les vols ont été annulés …);
  • justifiez votre absence dans les 48 heures (par envoi d'un certificat médical si vous êtes malade) ;
  • si vous traversez une période difficile ou que vous rencontrez des difficultés personnelles (il y a eu un décès dans votre famille, vous êtes en train de divorcer, vous n'avez personne pour garder votre enfant …) parlez-en à votre employeur plutôt que de risquer d'être sanctionné pour absence injustifiée, il saura trouver avec vous une solution (autorisation exceptionnelle d'absence, congé sans solde …)